Cette page en :

L’épidémie d’Ebola : pouvait-on l’éviter ?

fév 12, 2015 | 14:00pm

L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest a eu un impact catastrophique sur les systèmes de santé déjà fragiles de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone. À l’occasion d’un débat de 90 minutes, des experts mondiaux de la santé ont évoqué les défis rencontrés par les États fragiles affectés par un manque de ressources, de gouvernance et d’accès aux services de santé et sont donc particulièrement vulnérables en cas de catastrophe sanitaire.

En présence de David Nabarro, Envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour la lutte contre Ebola, du docteur Edward Kelley, de l’Organisation mondiale de la Santé, de Tolbert Nyenswah, vice-ministre libérien de la Santé, et des experts de la Banque mondiale ont débattu des moyens de renforcer les systèmes de santé dans les États fragiles et tiré les enseignements de la crise Ebola afin de mieux anticiper ce genre de pandémie.

Intervenant(s)

Spécialiste principal de la santé, Groupe de la Banque mondiale

Spécialiste principal de la santé, Groupe de la Banque mondiale

Directeur, Prestation de Services, Organisation mondiale de la Santé

Envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour la lutte contre Ebola

Modérateur : Responsable de la communication, Région Afrique, Groupe de la Banque mondiale

Cet événement est terminé.

Lire les commentaires ci-dessous.!