Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Cette page en :

L’avenir des territoires ruraux

16 octobre 2019

Preston Auditorium

Cet événement est terminé.

Lire les commentaires ci-dessous.

Pourquoi il faut agir en faveur du développement rural

 

« La réussite du développement rural est celle du développement tout court ». C’est par ces mots que le directeur général de la Banque mondiale, Axel van Trotsenburg, a résumé les enjeux de la ruralité. Alors que 80 % de la population la plus pauvre du monde vit dans des zones rurales, les solutions qui peuvent permettre de transformer l’économie de ces territoires, d’y créer des emplois et de fournir des services environnementaux ne sont pas seulement un sujet d’étude : elles appellent plus fondamentalement à passer à l’action.

Comment obtenir de véritables changements en milieu rural ? Telle était la question sur laquelle se sont penchés les représentants du secteur public et du secteur privé réunis pour cette discussion.

Pour faire bouger les choses dans les espaces ruraux, il est indispensable de valoriser la place des femmes et de libérer leur pouvoir d’action, ont unanimement convenu les participants. Car les femmes sont souvent entravées par leur faible niveau d’instruction, leur accès insuffisant aux intrants agricoles et aux financements et par des régimes fonciers qui ne sécurisent pas leurs droits. Alka Updhayaya, secrétaire d’État auxiliaire auprès du ministère du Développement rural en Inde, a piloté l'intégration de 60 millions de femmes dans des groupes d’entraide. Selon elle, c’est l'accès à des crédits abordables qui change véritablement la donne : « L’argent est le nerf de l’autonomie des femmes ».

Autre facteur de succès en milieu rural, des Pays-Bas au Rwanda : la réalisation d'économies d'échelle dans le cadre des coopératives d’agriculteurs et des organisations locales. Les économies rurales ont vocation à devenir des champs d’innovations porteuses d'améliorations pour les populations, mais aussi pour la planète. Les sciences et les technologies numériques — de la télévision aux SMS — peuvent accélérer cette transformation.

Liens utiles :

Intervenant(s)

Axel van Trotsenburg

Directeur général des opérations de la Banque mondiale

Vice-présidente, Développement durable, Banque mondiale

Ignacio Martinez

Associé, Flagship Pioneering ; directeur du Conseil d’administration, Indigo Agriculture

Directeur de la direction Environnement et Technologies de production, Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI)

Responsable de la production, The Mediae Company (Kenya)

Agriculteur et membre du conseil, BoerenNatuur

Vice-maire chargé du développement économique, district de Rulindo, Rwanda

Secrétaire supplémentaire, Ministère du développement rural, Inde