Agnes Kalibata, Envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sommet sur les systèmes alimentaires de 2021

Agnes Kalibata

Envoyée spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour le Sommet sur les systèmes alimentaires de 2021

En sa qualité d’envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, Mme Kalibata met ses compétences en matière de leadership, de conseil et de direction stratégique au service du système des Nations Unies et des partenaires clés, en vue du Sommet sur les systèmes alimentaires de 2021. Responsable de la communication et de la coopération avec les dirigeants de premier plan, notamment les chefs de gouvernement, elle entend faire du Sommet un catalyseur dans le cadre de la Décennie d’action visant l’amélioration des systèmes alimentaires dans le monde, dans le droit fil des objectifs de développement durable (ODD) et des objectifs de l’Accord de Paris. Afficher la suite

Née au Rwanda dans une famille de petits exploitants agricoles déplacés pendant la guerre pour l’indépendance au début des années 60, Agnes Kalibata a grandi dans un camp de réfugiés en Ouganda, où ses parents cultivaient des haricots et du maïs et élevaient des vaches. Ses études ainsi que celles de ses frères et sœurs ont été entièrement financées par les revenus agricoles de la famille. C’est ainsi qu’elle a pu étudier l’entomologie et la biochimie à l’Université Makerere (Ouganda), et obtenir son doctorat à l’Université du Massachusetts à Amherst (États-Unis). <a class="readmore" href="#">Afficher la suite</a></p>

<div class="moretext">Abluo cui decet defui dolore erat laoreet melior patria premo.

Après l’obtention de son diplôme, Mme Kalibata a rejoint l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) de l’Institut de recherche agronomique de Kawanda, au sein duquel elle a entamé une carrière scientifique alliant recherche et études, dans le cadre de partenariats avec l’Université Makerere d’une part, et l’Université du Massachusetts d’autre part. Elle est ensuite retournée au Rwanda et y a assumé les fonctions de Ministre de l’agriculture et des ressources animales (MINAGRI) entre 2008 et 2014. À ce poste, Mme Kalibata a conduit des programmes en faveur des petits exploitants comme son père, tout en contribuant au relèvement de son pays, en proie aux effets prolongés du génocide de 1994 sur la sécurité alimentaire.

La réussite du mandat de Mme Kalibata au Ministère de l’agriculture réside dans son rôle déterminant en faveur de l’élimination de l’insécurité alimentaire. En parvenant à la sécurité alimentaire, le Rwanda montre la voie aux autres pays s’acheminant vers une transformation agricole.

Depuis 2014, Mme Kalibata occupe également le poste de Présidente de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) ; elle encadre les efforts déployés conjointement avec des partenaires publics et privés en vue d’assurer la sécurité et la prospérité alimentaires de l’Afrique, au moyen d’une croissance agricole rapide et durable, en améliorant la productivité et les conditions de vie de millions de petits exploitants sur le continent.

Mme Kalibata s’est ainsi distinguée en tant que chercheuse agronome, responsable politique et dirigeante accomplie. Elle s’est vu attribuer le Prix Yara, désormais connu sous le nom de Prix africain de l’Alimentation. Elle est par ailleurs titulaire d’un doctorat honoraire de l’Université de Liège (Belgique) et d’un doctorat honoraire de l’Université McGill (Canada). Enfin, elle s’est vu décerner la Médaille du service public de l’Académie nationale des Sciences des États-Unis pour le rôle qu’elle a joué dans la transformation agricole en Afrique, en faisant appel à l’innovation scientifique et à des stratégies probantes, améliorant in fine les conditions de vie des petits exploitants.Afficher moins