Cette page en :

Cet événement est terminé.

Lire les commentaires ci-dessous.

Sommet sur le capital humain : S’engager à agir pour soutenir la croissance économique

13 octobre 2017 | 16h00 ET, 20h00 GMT

Il faut investir dans le capital humain parce que c’est une priorité pour le développement dans le monde et parce que l’économie l’exige : c’est par ce plaidoyer impérieux que le président du Groupe de la Banque mondiale a ouvert un sommet axé sur l’action.

L’action était en effet au cœur de cet événement phare des Assemblées annuelles de la Banque mondiale, qui a offert à plusieurs dirigeants de premier plan une tribune pour prendre des engagements et faire connaître les actions qu’ils entreprennent à l’échelle de leur pays et/ou du monde pour investir dans la ressource humaine.

La recherche montre aujourd’hui que le capital humain est l’une des voies essentielles pour mettre fin à l’extrême pauvreté et augmenter la richesse nationale et la croissance économique. Il faut encourager les investissements dans la population, et c’est pourquoi le Groupe de la Banque mondiale a lancé un « Projet sur le capital humain » destiné à accélérer les efforts dans ce sens, comme l’a expliqué le président Jim Yong Kim lors de son discours à l’université Columbia la semaine dernière.

Le Sommet sur le capital humain s’est attaché à mettre en lumière plusieurs grands axes d’action fondamentaux : la petite enfance, la nutrition, la couverture santé universelle, la qualité de l’éducation, les compétences et l’emploi, les jeunes, et les femmes et les filles.

L’événement était animé par Lerato Mbele, présentatrice de l’émission Africa Business Report sur BBC World News, avec à la tribune : Paul Kagame, président de la République du Rwanda ; Luis Caputo, ministre des Finances de l’Argentine ; Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre de la Côte d'Ivoire ; Sri Mulyani Indrawati, ministre des Finances d’Indonésie ; Priti Patel, secrétaire d’État au Développement international (DFID) du Royaume-Uni ; Lilliane Plouman, ministre de la Coopération au développement des Pays-Bas ; et Tone Skogen, secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères de la Norvège.

Intervenant(s)

Président du Groupe de la Banque mondiale

President, Rwanda

Prime Minister, Cote d’Ivoire

Minister of Finance, Argentina

Ministre des Finances, Indonésie

Secrétaire d’État au Développement international, Royaume-Uni

Ministre du Commerce extérieur et de la Coopération pour le développement, Pays-Bas

State Secretary, Ministry of Foreign Affairs, Norway

Présente l’émission Africa Business Report sur BBC World News