Cette page en :

Cet événement est terminé.

Lire les commentaires ci-dessous.

Changer les règles de l’entreprise : une discussion entre Jim Yong Kim et Hamdi Ulukaya

10 octobre 2017 | 16h30 ET, 20h30 GMT

Le 11 octobre, Jim Yong Kim recevait Hamdi Ulukaya, le dirigeant de l’entreprise Chobani et fondateur de la fondation Tent. L’occasion pour le président du Groupe de la Banque mondiale de s’entretenir avec l’entrepreneur de la mission qui l’anime : réécrire les règles de l’entreprise et de l’activité économique pour garantir le partage de la prospérité et venir en aide aux réfugiés.

La discussion a permis de mettre en lumière le problème des déplacements forcés sous l’angle du rôle du secteur privé et du monde de l’entreprise. Un rôle actuellement très en-deçà de son potentiel selon Hamdi Ulukaya, pour qui la question des réfugiés souffre d’un problème de « marque » et d’image. L’entrepreneur a pointé la nécessité d’aller au-delà des programmes relevant de la « responsabilité sociétale des entreprises » pour inscrire l’intégration des réfugiés au cœur même de leur activité. Hamdi Ulukaya a évoqué l’exemple d’Utica, une ville de l’État de New York célèbre pour son accueil des réfugiés, et retracé le cheminement qui l’a conduit à embaucher lui-même un grand nombre de réfugiés — ces derniers représentent actuellement un tiers des effectifs de son entreprise.

Le dirigeant a également insisté sur le « problème fondamental » que constituent les inégalités de revenu. Également engagé sur ce front, l’employeur propose des salaires deux fois supérieurs à la moyenne locale. Il a également mis en place un programme de partage des profits : chez Chobani, chaque salarié est intéressé financièrement au succès de l’entreprise.
 

Intervenant(s)

Président du Groupe de la Banque mondiale

Directeur général, Chobani ; fondateur, Tent Foundation