Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Donald Kaberuka

Haut représentant de l'Union africaine pour son Fonds pour la paix.

Donald Kaberuka a été élu en 2005 président de la Banque africaine de développement (BAD), devenant ainsi le septième président du Groupe de la Banque depuis sa création en 1963. Il remplit actuellement son second mandat, de cinq ans.

Réélu en mai 2010 au siège de la BAD à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour ce second mandat, il a prêté serment en septembre de la même année à Tunis, qui abrite l’agence temporaire de relocalisation. C’est de là que la Banque conduit ses opérations depuis 2003, année où ses services ont dû quitter Abidjan à cause de la situation sécuritaire qui prévalait en Côte d’Ivoire.

Avant de rejoindre la BAD, M. Kaberuka, actuellement âgé de 61 ans, avait déjà connu une brillante carrière dans la banque, le commerce international, le développement et la fonction publique.

Ressortissant rwandais, il a été ministre des finances et de la planification économique de son pays de 1997 à 2005. Au cours de cette période, il a dirigé avec succès la reconstruction de l’économie du Rwanda après la fin de la guerre civile dans le pays.

Il a engagé et mis en oeuvre les grandes réformes économiques et introduit de nouveaux systèmes de gouvernance structurelle, monétaire et fiscale, en mettant un accent particulier sur l’indépendance de la banque centrale du Rwanda.

Ces réformes ont débouché sur la renaissance largement reconnue de l’économie rwandaise, et sur la croissance économique durable qui a permis au Rwanda d’obtenir, en avril 2005, l’annulation de la dette au titre de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés.

A la tête de la BAD, M. Kaberuka a piloté une réorientation importante de la stratégie de l’institution en matière de développement et de réduction de la pauvreté en Afrique. A cette fin, la BAD a accentué le rôle du secteur privé et l’importance du développement des infrastructures dans des domaines tels que les routes, les chemins de fer, les centrales électriques et les communications, particulièrement dans leur fonction de promotion de l’intégration régionale en Afrique.

Pendant le mandat de M. Kaberuka, la BAD est devenue la première institution de financement du développement de l’Afrique. En 2009, en réponse à la crise économique mondiale, la Banque africaine de développement a atteint son chiffre record d’approbations de prêts et dons, pour un total de plus de 12,6 milliards de dollars EU.

Donald Kaberuka a étudié dans les universités de Tanzanie et d’Ecosse. Il est titulaire d’un PhD en économie obtenu à l’Université de Glasgow.