Vice-présidente et économiste en chef du Groupe de la Banque mondiale

Carmen M. Reinhart

Vice-présidente et économiste en chef du Groupe de la Banque mondiale

Carmen M. Reinhart est la nouvelle vice-présidente et économiste en chef du Groupe de la Banque mondiale et, à compter du 15 juin 2020, date de sa prise de fonction, elle contribuera à guider les réflexions de l’institution en ce temps de crise sans précédent. Reinhart dirige par ailleurs le département de l’économie du développement à la Banque.

Spécialisée dans la finance internationale et la macroéconomie, ses travaux ont permis de mieux comprendre les crises financières aussi bien dans les économies avancées que les marchés émergents. Reinhart a beaucoup publié sur les flux des capitaux, les politiques de change, les crises bancaires et des dettes souveraines, et la contagion.

Pour occuper ce poste, Reinhart a pris un congé administratif à la Harvard Kennedy School où elle est professeur Minos A. Zombanakis du système financier international. Auparavant, elle a été directrice de recherche Dennis Weatherstone au Peterson Institute for International Economics et professeur d’économie et directrice du Center for International Economics à l’université du Maryland.

Dans les multiples fonctions qu’elle a occupées durant sa carrière, Reinhart a travaillé sur les défis que posent les politiques publiques, y compris tout récemment en ce qui concerne la pandémie de la maladie à coronavirus et ses conséquences économiques. Elle est membre des groupes consultatifs de la Federal Reserve Bank of New York et du Fonds monétaire international. Précédemment conseillère principale pour les politiques et directrice adjointe du département de la recherche du Fonds monétaire international, elle a aussi occupé le poste d’économiste en chef et de vice-présidente de la banque d’investissement Bear Stearns

Reinhart fait partie des économistes les plus lus et cités dans le monde et a figuré dans le classement Bloomberg des 50 personnalités les plus influentes dans le monde des finances, des 100 plus grands penseurs du classement Foreign Policy et du palmarès Thomson Reuter des scientifiques les plus influents de la planète. En 2018, elle a été récompensée du prix d’économie du roi Juan Carlos et du prix Adam Smith de la NABE, entre autres. Elle a écrit (avec Kenneth S. Rogoff) l’ouvrage intitulé This Time is Different: Eight Centuries of Financial Folly , traduit en plus de 20 langues et lauréat du Paul A. Samuelson Award. Reinhart est titulaire d’un doctorat de la Columbia University.