Cette page en

Le développement solidaire : les villes et les citoyens, agents du changement


Comment une ville peut-elle assurer la santé et la prospérité de ses habitants, garantir l’insertion des pauvres et lutter contre la délinquance et la violence ? Les nouvelles technologies peuvent-elles contribuer à rendre les pouvoirs publics plus responsables vis-à-vis des citoyens ? En quoi des institutions « inclusives » peuvent-elles changer la donne ?

De grands acteurs du développement ont débattu de ces questions en se penchant sur le rôle de la participation des citoyens pour renforcer la responsabilisation et améliorer la délivrance des services publics pour les populations pauvres. La discussion a porté sur la relation entre les trois grandes composantes de l’« inclusivité » (les institutions, la gouvernance et la participation des citoyens) dans un contexte d’urbanisation rapide et d’accélération des changements sociaux, de creusement des inégalités et de montée de la délinquance et de la violence.

Réagissez à cet événement sur Twitter : #cities4all



Live Blog Le développement solidaire : les villes et les citoyens, agents du changement

Experts

Secretary General, CIVICUS: World Alliance for Citizen Participation
Vice President for Economic Opportunity and Assets, Ford Foundation
Fondateur et président, I Watch
University of Massachusetts Amherst, Director, National Center for Digital Government
Mayor of Surabaya, Indonesia
Lire les questions
Jean Munyampenda
Congo, République démocratique du
Peut-on penser et discuter la participation des citoyens dans la gestion des villes ou des entites politico-administratives, sans prealable et veritable politique de decentralization qui soit volontaire, effective et acceptee par les populations (en fonction de leur langue et culture locales, ici en Afrique ?