Bientôt en direct: Une croissance partagée : nouveaux défis pour le continent africain

Cette page en

Une croissance partagée : nouveaux défis pour le continent africain

Cet événement s'est déroulé le 9 octobre 2014. Retrouvez l'enregistrement intégral ci-dessous.

Voir aussi :


Quand : jeudi 9 octobre 2014
D'où : en ligne

Ce séminaire traitera des moyens d’action à la disposition des responsables politiques africains pour permettre à une large partie de leur population de profiter davantage des retombées de la croissance économique. Parmi les défis qui seront examinés figurent la contribution du secteur manufacturier au PIB, la baisse des taux de création d’emplois, l’urbanisation rapide du continent et les difficultés à trouver de nouvelles sources de croissance. Organisé conjointement par Growth Dialogue et la Région Afrique de la Banque mondiale, ce séminaire, animé par de hauts responsables politiques devrait donner lieu à un riche échange d’idées et de mesures concrètes.

Réagissez à cet événement sur Twitter : #CroissancePartagée



Live Blog Une croissance économique largement partagée : nouveaux défis pour le continent africain

Experts

Directeur général du réseau Growth Dialogue
Ministre des Finances, République fédérale du Nigéria
Ministre des Finances et de la Planification économique du Rwanda
Gouverneur de la Banque centrale de Tanzanie
Professeur d’affaires internationales à l’Université de Cornell, États-Unis
Lire toutes les questions
serge mboumba
Congo, République du
comment faire pour que la croissance des etats africains ai un effet d'entrainement sur le social dans ces differents pays?
wando judicael
Congo, République du
Quels est le ministère ou l'admistration qui peut m'aider à prendre connaissance des bénéfices réaliser par des entreprises au congo. Merci C'est Urgent car j'ai un travail de recherche là dessus.
Innocent Djiofack
Cameroun
quelles politiques peuvent etre mise en oeuvre pour faciliter le development des joint ventures assurant le transfert de connaissance?
Human by Nature
France
La question de la croissance n'est-elle pas dépassé? En effet, cette dernière à pour synonyme en Afrique l'accumulation par décapitalisation (naturel essentiellement avec les minerais, bois, agriculture, etc.). N'est-il pas plus pertinent de partir d'un postulat qu'un pays se développe une fois un certains nombres de facteurs sécurisé (alimentaire, éducation, santé). La solution ne serait-elle pas alors des solutions "gratuites" (libre de droit) telles que l'Open Source Hardware facilement appropriables par les communautés?