Colloque « L’apprentissage pour tous » : Investir dans un avenir meilleur




TERMINÉ

Quand : Jeudi 10 avril 2014
Où : En ligne

Veiller à ce que tous les enfants puissent aller à l'école et apprendre est primordial pour mettre fin à l'extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée. Malgré les progrès significatifs qui ont été réalisés ces dernières années, 57 millions d’enfants ne sont toujours pas scolarisés dans le monde, et trop d’élèves quittent l'école sans avoir acquis les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour trouver un bon emploi et mener une vie productive. Comment résoudre cette crise mondiale des apprentissages ? Comment préparer la jeunesse au marché du travail du 21e siècle ? Cette table ronde a réuni plusieurs ministres des finances et hauts responsables du secteur du développement autour de ces questions



Réagissez à l'événement sur Twitter : @wbeducation et #educationfirst


Revivez le tchat :


 



Experts

Président du Groupe de la Banque mondiale
Secrétaire général des Nations Unies
Special Envoy for Global Education, United Nations
Minister of Foreign Affairs, Norway
Minister of Economy and Finance, Senegal
Chief Executive Officer, Global Partnership for Education
Minister of Finance, Malawi
Minister for Treasury, Papua New Guinea
News Anchor, PBS (moderator)
Voir toutes les questions
Sari
France
Mr. le Président, Allons nous vers une égalité et sans discrimination de l'enseignement et l'apprentissage des matières scientifiques, biologiques, pour les filles ? Merci
ANDRIANJAKARIVELO Solofonirina
Madagascar
Investir dans un avenir meilleur ! c'est bien beau ! mais pour les pays pauvres, comment peuvent-ils le réaliser ? Y-a-t-il des programmes scolaires universels pour tous les pays sans distinction ?
Djenkal
Algérie
Peut-on parler de la nécessité d'uniformiser la terminologie dans les contenus de formation et d’éducation entre les pays formant un bloc uniforme, pour faciliter la "transhumance" des diplômés et de la main d’œuvre qualifiée?